Les Éditions du 81

Dans le cadre de mon master (Ingénierie éditoriale et communication à CY Cergy Paris Université), je suis en apprentissage dans une petite maison d’édition : les Éditions du 81. Je m’occupe de leur communication, des relations presse mais aussi de leur site web. Pour celles et ceux qui s’intéressent aux métiers de l’édition et de la communication, je vais vous parler de mon expérience dans cette maison. Pourquoi est-ce formateur de travailler dans une petite structure comme celle-ci ?

Pourquoi les Éditions du 81 ?

Au début de mon année de Master 1 IEC, j’étais en apprentissage dans une maison d’édition réputée qui faisait partie d’un très gros groupe. Je souhaitais y travailler car j’aimais beaucoup ce que produisait cette maison mais j’ai rencontré des problèmes avec ma supérieure hiérarchique. De plus, je me suis rendue compte que le fonctionnement des grandes entreprises privées ne me convenait pas. Ma supérieure a rompu mon contrat au bout de trois mois, ce qui a laissé place à une période de doute et de remise en question assez douloureuse… Et puis je me suis remise à chercher un autre apprentissage en me disant : « cette fois-ci, ma priorité c’est d’avoir un bon contact avec mes collègues et être à l’aise au sein de l’entreprise. » « Le bien-être au travail avant tout » était devenu mon nouveau slogan ! Après un mois de recherche active, les Éditions du 81 m’ont rappelé et convoqué à deux entretiens. Je me suis tout de suit sentie bien avec eux. Ils ont donc souhaité m’embaucher jusqu’à la fin de mes années de master. Quelle joie ! Avant de regretter le milieu de l’édition en restant focaliser sur une mauvaise expérience, je pouvais retenter ma chance dans une petite maison indépendante.

Qu’est-ce qui différencie les Éditions du 81 des grosses maisons d’édition ?

Dans une petite structure comme les Éditions du 81, on sort maximum une dizaine de livres par an, alors que mon ancienne entreprise en sort une centaine tous les ans. Le métier d’éditeur ou de communicant varie donc selon la taille de la maison d’édition. En général, chaque collaborateur d’une petite maison a plusieurs rôles : par exemple, je suis la seule salariée des Éditions du 81 et je suis à la fois community manager, cheffe de projet et chargée des relations presse. Cela ne veut pas forcément dire que j’ai plus de travail que les employés d’une grosse maison. C’est juste le système qui change : je suis simplement plus multitâche et d’ailleurs, je trouve cela très formateur et valorisant.

Est-ce qu’avoir un poste dans une petite structure permet d’acquérir de nouvelles compétences rapidement ?

Bien sûr ! De plus, travailler directement avec les actionnaires majoritaires de l’entreprise me donne accès aux mécanismes donc au fonctionnement interne de la maison d’édition. Enfin, le fait que notre équipe soit très réduite permet une cohésion rare entre collaborateurs et une liberté dans les tâches qui me sont confiées. En effet, je bénéficie d’une grande autonomie et je peux prendre beaucoup d’initiatives. Je peux même proposer de nouveaux projets !

Quelles sont les difficultés que l’on peut rencontrer dans ce type d’entreprise ?

J’ai failli plusieurs fois perdre le contrôle dans mon travail, que ce soit à cause d’un manque de communication avec des prestataires extérieurs ou bien un manque d’organisation de ma part. Il faut avant tout faire attention à ne pas trop s’impliquer personnellement dans son travail. On peut réaliser des missions dans une entreprise avec beaucoup de passion sans pour autant y laisser sa vie ! Je veux dire par là qu’il faut s’imposer un cadre de travail (en respectant des horaires fixes par exemple) qui pose des limites solides entre la sphère privée et professionnelle. Trop de liberté dans son travail peut conduire au surmenage et parfois même à la confusion. C’est pour cette raison que je tiens régulièrement informés mes employeurs de l’avancée de mon travail. Je pense qu’il est primordial de garder une bonne communication entre collaborateurs et ne pas perdre de vue ses objectifs.

Pour la première fois, je suis en charge d’un projet : élaborer un site web pour les Éditions du 81 ! Il reste encore du travail mais je suis tout de même fière de vous le présenter ici. Par ailleurs, j’anime les réseaux sociaux de la maison d’édition sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn donc n’hésitez pas à réagir et à partager !

Laisser un commentaire